• Actus

Sommet francophone des DSI : se transformer ou faiblir

Les 29 et 30 avril 2015 se tenait, au Mazagan beach Resort d'El Jadida au Maroc, le sommet francophone des DSI.


J'ai pu y noter à la fois une prise à bras le corps par les DSI de la problématique de leur rôle central dans la transformation digitale des entreprises : soit ils se positionnent en 'fournisseurs' d'idées et de solutions et donc se rapprochent de la direction générale et augmentent leur impact sur la stratégie et l'évolution de l'entreprise, soit ils tentent de protéger leur pré carré, leur côté gestionnaire d'infrastructure, et risquent de perdre leur pouvoir et leur capacité d'influence sur la stratégie en n'étant plus que des ressources managers.

Je les comprends, et d'une certaine manière je l'avais senti venir il y a quelques années. C'est pour ça que SIWAY est une agence de transformation digitale et non pas une SSII. C'est pour ça que nous vendons quasi exclusivement les mises en place au forfait et pas à la régie.

Ce qui m'a frappé c'est à quel point ils ne se sentaient pas aidés par les prestataires en digital. On avait vraiment le sentiment qu'ils prenaient les prestataires informatiques, SSII et autres pour des commerciaux attendant les appels d'offres conçus par les DSI pour y répondre, au final sans valeur ajoutée et donc sans innovation partagée.

Les DSI demandent un vrai travail en amont, un travail d'analyse et d'avant vente de la part des prestataires. S'impliquer, proposer, démontrer. Sortir de la notion d'appel d'offre ou de la relation commerciale pure, pour construire une nouvelle confiance.

La période actuelle, avec l'arrivée du cloud, des apps dans tous les sens, de la mise en avant du client final dans le SI de l'entreprise est un défi pour les DSI, peut être le plus grand de ces 30 dernières années. Et c'est avec eux que nous les partenaire d'innovation, nous gagnerons ce défi de la transformation. Si on perd ce relais, on peut dire que "ça partira" littéralement dans tous les sens.

Pour augmenter leur pouvoir, mais aussi simplement pour le conserver, les DSI doivent se transformer, dans leur approche, dans leur métier. Et l'on peut dire la même chose des prestataires agences digitales et SSII : ceux qui attendent bien confortablement et sûrs d'eux les chiffres de fin d'années sans imaginer des solutions nouvelles ne devraient plus le faire très longtemps.

 

 

Par Julien Stephan

Cet article vous a plu ?
Laissez-nous votre email pour recevoir les prochains
Invalid Input