• Actus

E-mail et Spam : les bonnes pratiques à suivre pour une bonne délivrabilité !

éviter le spam les bonnes pratiques

Rien de plus frustrant que de passer du temps à créer une campagne d'e-mail marketing sans atteindre les résultats escomptés, et pour cause, un manque de délivrabilité de vos e-mails qui se voient finir en SPAM.

Dans le monde de l’e-mail marketing, les filtres Anti-spam des messageries représentent l'un des plus grands défis auxquels sont confrontés les spécialistes du Marketing qui sont environ 25% à considérer la délivrabilité comme principal obstacle à une campagne marketing efficace.

Cette délivrabilité, qui consiste à envoyer vos e-mails avec succès dans les boîtes de messagerie principales de vos contacts sans qu’ils soient considérés comme courrier indésirable (SPAM), dépend de plusieurs facteurs :

  • Réputation de l’expéditeur  
  • Contenu de messagerie 
  • Aspects techniques

La délivrabilité du courrier électronique est donc déterminée par la réputation de l'expéditeur, les taux de rebond et de réclamation dû à votre contenu, l'engagement des destinataires et de quelques bonnes pratiques pour ne pas se retrouver filtrer par les fournisseurs de messageries.

Pour que tous ces facteurs restent en ordre tout en atteignant un taux de délivrabilité satisfaisant, voici quelques bonnes pratiques à suivre afin que vous n'ayez plus à vous soucier de rester bloqué dans le spam!

#Rule n°1 : Soyez conforme au RGPD

Adopté en 2016, les entreprises ont dû s’y conformer dès le 25 mai 2018 sous peine de lourdes sanctions financières allant jusqu’à 20 millions d’euros d’amende ou 4% du chiffre d’affaires mondial.
Il sera désormais obligatoire de demander et d’obtenir le consentement des clients pour collecter et utiliser leurs données. De ce fait, plusieurs règles majeures ont été mises en place afin de protéger les données des consommateurs, telles que :

  • La protection réelle des données, le principe du Privacy by design
  • Le consentement du consommateur
  • Le vrai droit à l’oubli ou « droit à l’effacement »
  • L’accès de l’utilisateur à ses données
  • Le délégué à la protection des données – DPO

Pour en savoir plus sur les règles à adopter pour être conforme aux RGPD, référez-vous à notre livre blanc sur le RGPD disponible sur notre site : https://www.siway.fr/blog/livres-blancs

#Rule n°2 : Fournissez un double Opt-in

Quant à vos abonnés, obtenez la permission pour leur envoyer des emails marketing.

Pour cela, faites les cocher la case pour être sûr qu’ils acceptent de recevoir vos courriers.
Allez plus loin en leur demandant une double confirmation via le message de bienvenue qu’ils recevront sur leur boîte de réception, afin d’éviter les abonnements spam et bot.

#Rule n°3 : Evitez les pièges à spam

Les pièges à spam sont des adresses électroniques configurées par les fournisseurs de messagerie et les organisations anti-spam dans le but de détecter les spammeurs. En tant que telles, ces adresses électroniques ne sont pas utilisées par un humain, elles n'ont donc aucun moyen de s’abonner à la liste de diffusion de qui que ce soit.

Ainsi, tout message envoyé à une adresse de spam est considéré comme du spam. Pour éviter les courriels de spam dans votre liste, n'achetez surtout pas de listes de courrier électronique et ne récoltez pas les adresses électroniques sur Internet. Utilisez un processus d’acceptation confirmé sur votre site ou votre page de destination.

#Rule n°4 : Authentifiez votre courrier électronique avec SPF, DKIM et DMARC

L'authentification de votre courrier électronique permet de vérifier que vous envoyez un courrier électronique légitime et que vous êtes en droit de l’envoyer au nom de l’entreprise.
Les fournisseurs de boîte de réception, tels que Google et Yahoo, font davantage confiance au courrier électronique authentifié et sont plus susceptibles de livrer du courrier provenant d’adresses e-mails authentifiées.
Voici les méthodes qui permettent d’authentifier votre courrier électronique et prouvent aux fournisseurs que votre courrier est digne d'atterrir dans les boîtes de réception et non en SPAM :

  • SPF : Sender Policy Framework - garantit que vous êtes bien ce que vous dites en comparant l'adresse IP de l'expéditeur (trouvée dans l'enregistrement DNS du domaine) à la liste des adresses IP autorisées à envoyer à partir de ce domaine.
  • DKIM : Domain Keys Identified Mail - cette norme garantit que le courrier électronique n'a pas été falsifié lors de la transmission.
  • DMARC : Domain-Based Message Authentication Reporting and Conformance - exploitant la puissance de SPF et de DKIM, la DMARC exige que les deux soient validés pour pouvoir envoyer et délivrer vos e-mails.

#Rule n°5 : Nettoyez régulièrement votre liste

En particulier, deux types d’adresses électroniques peuvent vous causer des problèmes de délivrabilité :

  • Adresses e-mail inexistantes
  • Adresses électroniques non-engagées ou inactives

Garder vos anciens contacts peut sembler être une bonne idée, mais cela nuirait à votre taux d’engagements et par la même occasion à votre délivrabilité globale, puisque plus vous avez de contacts non-engagés ou inexistants, plus vous êtes pénalisé par les fournisseurs de messagerie tels que Gmail et Yahoo.

#Rule n°6 : Supprimez votre adresse IP des listes noires

Si votre adresse IP d'envoi est sur une liste noire, il devient extrêmement difficile de transmettre des courriels aux boîtes de réception des abonnés. Utilisez le moniteur de réputation IP des applications G-Lock pour vérifier si l'adresse IP de votre serveur de messagerie est en liste noire ou non.

Le cas échéant, vous devez visiter le site Web qui vous a ajouté à leur liste noire et rechercher les instructions de suppression.

#Rule n°7 : Faciliter la désinscription

Mettez un lien de désabonnement dans le pied de page de votre courrier électronique.

Les désabonnements ne nuisent pas à votre réputation en tant qu’expéditeur, mais une récente étude de “Litmus & Fluent” démontre que 50% des consommateurs déclarent l’e-mail comme SPAM quand ils n’ont pas la possibilité de se désabonner.
Votre liste peut s’en trouver réduite, mais considérez chaque désinscription comme un rapport de spam potentiel évité, ainsi, votre réputation restera intacte.

#Rule n°8 : Évitez les filtres anti-spam, soignez votre un retour sur investissement amélioré dans vos campagnes d’emailing.

Chaque fois que vous envoyez un courrier électronique, il est reçu dans un premier temps par un fournisseur de messagerie qui analyse le contenu avant de le délivrer à vos destinataires.

Ce filtre mis en place par les fournisseurs de messagerie recherche des types de contenu spécifiques qu’il vous faut éviter à tout prix, tels que :

  • Écrire en majuscules
  • Utiliser trop de ponctuation
  • Utiliser la police rouge
  • Utilisation abusive de mots de spam (Gratuit, pas cher, pré-approuvé, $$$, 100% gratuit, urgent, n'attendez pas !, etc.)
  • Fautes d’orthographe
  • Erreurs HTML

#Rule n°9 : Pensez mobile first

L'expérience utilisateur des destinataires de courrier électronique a un impact considérable sur l'engagement et le comportement.
Si vous ne concevez pas pour mobile, vous perdez une grande partie de votre public.
La conception en Responsive Design devrait être utilisée par tout le monde à ce stade. Malheureusement, ce n’est pas le cas pour tout le monde.

Si vos e-mails ne sont pas adaptés pour le mobile, vous risquez de frustrer votre public, et un public frustré se désabonne et marque les messages comme du spam.

#Rule n°10 : Vous y êtes presque…

Enfin, il est nécessaire de renseigner le texte ALT des images, respecter un bon ratio texte/images et de tester et retester avant l’envoi définitif.

La délivrabilité du courrier électronique est un aspect en constante évolution. En prêtant attention aux problèmes techniques et en effectuant un suivi approprié et rapide, vous êtes plus susceptible de préserver votre crédibilité et votre réputation d'expéditeur et par la même occasion, vous constaterez des améliorations dans la livraison de vos e-mails et un retour sur investissement amélioré dans vos campagnes d’emailing.

 

Cet article vous a plu ?
Laissez-nous votre email pour recevoir les prochains
Invalid Input

Plus d'info? Contactez-nous!

Tous les champs ci-dessous sont obligatoires

Invalid Input

Merci de cocher cette case